Des intentions

Publié le par algerterminal2

Avant de commencer à travailler concrètement...il y a les envies, les peurs,  les recherches des uns et des autres : le metteur en scène, l'auteur


Et puis les choses se croisent, se lient...dans des volontés communes de porter une même parole sur le monde autour : voir

Publié dans avant

Commenter cet article

MIRANDON Michel 30/11/2010 16:25


Cher Rachid Akbal, "Alger Terminal 2", m'est allé droit au coeur, samedi dernier, au bien nommé Théâtre de l'Opprimé. Votre texte sensible, votre implication scénique poignante, font de cette
histoire belle et douloureuse un magistral écho à l'appel de Kateb Yacine, lancé en 1967 dans sa préface aux Mémoires de Fadhma Aïth Mansour Amrouche : "Algériens, Algériennes, témoignez-pour
vous-mêmes ! N'acceptez plus d'être des objets, prenez vous-mêmes la plume, avant qu'on se saisisse de votre propre drame, pour le tourner contre vous !" Choukrane !


Jean-Michel WILHELM 22/02/2010 10:43


J'ai vu votre spectacle le 19 février en soirée à Villeneuve la Garenne, je l'ai trouvé très émouvant dans la force des mots et la sobriété de la mise en scène.

Merci à vous.


Camille & Fabrice 22/02/2010 00:45


Un grand BRAVO !!!!!!! très belle pièce et merci pour ce témoignage émouvant et enrichissant , la liste de ce que nous avons aimé serait trop longue car tout était vraiment excellent , l'histoire,
le jeu de Rachid ,le son de Marguarida, la vidéo,la lumière......................
très belle scénographie !!!
Bref très belle création à voir et à revoir et à recommander !!!! et surtout à programmer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
bonne route et un gros MERDE pour la suite
amicalement
Camille & Fabrice


Mariana 18/02/2010 14:31


Cher Rachid,
désolé, je ne pourrai pas venir voir ton spectacle,
je suis en plein départ (tu connais ça, le grand voyageur)
je t'embrasse très fort et te souhaite
plein de réussite.


Mercedes 18/02/2010 14:30


Ma pensée et mon coeur sont avec vous et avec Rachid pour cette dernière d' Alger Terminal, j'espère que j'aurai l'opportunité de voir la création cette année,
j'espère aussi qu'on se verra un de ces jours pour boire ensemble une
bonne bouteille de rhum, écouter des boléros de Omara Portuondo, et
danser en honneur de l' amitié, de l' art, de la vie...

Je vous embrasse très très fort