Carnet de route

Publié le par algerterminal2.over-blog.org

Retour d’Algérie. Passage éclair, passage nécessaire ; équipe enthousiaste : avons ramené des images, des photos et du son pour Alger Terminal 2. Avons surtout rencontré les Algériennes et les Algériens. Cœurs ouverts, visages souriants et mains offertes, du bonheur à l’état brut. Merci à la Maison de la Culture de Béjaïa et à toute son équipe de nous avoir si bien accueillis.

L’Algérie est un vaste chantier : il faut laisser loin derrière toutes ces années noires et leur lot de souffrance, il faut avancer vite, très vite pour montrer une autre face. On construit à tout va, dans tous les secteurs. Cela tombait bien pour nous. Le texte situe l’intrigue à l’orée des années 90 et annonce les années noires. Du coup, nous avions l’impression d’avoir un métro de retard quelquefois, et cela a nourri nos interrogations. Car l’Algérie aujourd’hui, c’est demain. Elle vit d’espoir. Et en premier lieu, celui de gagner la coupe du monde de football. 


Rachid Akbal

DSC04598













Cliquez sur l'image pour voir d'autres photos

Publié dans avant

Commenter cet article

Gilles Tourman 28/11/2010 19:34


Un spectacle poignant de poésie, comme un cri, avec de vrais moments de grâce dans le texte, par un homme déchiré entre deux existences, deux mondes.
Par là même, il est universel.
Attention, comme pour David Lynch au cinéma, dans ce voyage destination plein cœur, il vaut mieux se laisser porter par les émotions et les sentiments incarnés par Rachid Akbal, plutôt que
s'attacher à la trame narrative.


Sylvie 22/11/2010 15:22


tout d'abord des sacs plastique pleins de ce l'on devine être des trésors des souvenirs intimes puis les mots les gestes jaillissent remplissent l'espace d'une boule d émotions de sentiments qui se
bousculent en crescendo jusqu'à la fin où l' on doit se faire violence pour applaudir et quitter cette atmosphère


Naadiine 11/03/2010 09:47


Je n'ai pas aimé . Je me suis carrément ennuyer … Je n'ai pas aimer l'histoire je trouve qu'elle a mal étais interpréter , manque de personnage et de décoration tout les sac par terre avec des
chose dedans je n'ai pas vraiment apprécier , la seul scène que j'ai apprécier c'est avec les carotte , La mise en scène n'était pas belle d'après mon point de vu . Tout etait un peux confus pour
moi . Par contre , Rachid joue merveilleusement bien .


algerterminal2 31/03/2010 20:09



Bonjour


Merci pour tes commentaires. Lorsqu'on crée un spectacle comme Alger T2, on veut parler au plus grand nombre de personne, on veut toucher le public. Après on fait des choix. Il y a des personnes
qui aiment, d'autres qui détestent. Il faut accepter et entendre toutes les critiques. Elles nous font avancer.


Rachid Akbal



Ziti Hajar 11/03/2010 09:43


Bonjour, j'ai trouver cette très pièce de théâtre très drôle et émouvante.
C'est sûrement la 1er pièce de théâtre que j'ai apprécié, car au collège les pièces de théâtre que l'on nous propose mettent en thème le Moyen-âge ou d'autre siècle mais pas le 21eme siècle.
Le moment que j’ai le plus apprécier était l’histoire avec Arkchiche (désolé pour l’orthographe), car c’était très marrant mais très triste a la fois.

Merci beaucoup de m'avoir fait partager un bon moment avec toute ma classe et courage pour la suite !

Ziti Hajar


Hadhoume 21/02/2010 21:35


j'ai découvert Rachid AKBAL il y a trois ans avec "baba la france" .

j'ai pu faire partager "alger terminal 2" à des amis ; nous serions enchanté de voir encore Mr AKBAL nous livrer le volet 2 de cette émouvante, et passionnante trilogie.

J'ai été conquise par l'interprétation remarquable de Rachid , par la voix ravissante du conteur et l'accompagnement subtil et raffiné de Margarida.

L'Algérie, ses fractures, ce qui nous lie à elle , est si bien écrit , dit et conté.
M E R C I .